Contenu

Surveiller

CONNAÎTRE ET SURVEILLER LA QUALITE DE L’EAU EN RHONE-ALPES...


De 2001 à 2007 :

De septembre 2001 à décembre 2007, la contamination par les pesticides des eaux de la région Rhône Alpes a été étudiée grâce au fonctionnement du réseau régional pesticide composé de stations issues de deux réseaux :

  • Le réseau du bassin Rhône-méditerranée géré par l’agence de l’eau.
  • Le réseau complémentaire géré par l’ex DIREN (Direction régionale de l’environnement) Rhône Alpes.
    Ces stations étaient caractérisées par un risque phytosanitaire important, elles donnaient donc un état des lieux des situations à risque.

Depuis 2007 :

Afin de répondre aux exigences de l’Union Européenne contenues dans la Directive Cadre sur l’Eau (DCE), les réseaux de mesures ont évolué. L’objectif est aujourd’hui l’atteinte du bon état des masses d’eau d’ici 2015.

  • Ainsi, un réseau de contrôle de surveillance (RCS) a été mis en place dès 2007. Ce réseau a vocation à être pérenne et a pour objectif d’évaluer l’état général des masses d’eau. Il ne cible donc pas les secteurs soumis à priori à une pression phytosanitaire importante.
  • En complément, un contrôle opérationnel (CO) a pour objectif d’établir l’état des masses d’eau à risque de non atteinte du bon état et d’évaluer l’efficacité des programmes de mesure de ces masses d’eau. Les stations CO "pesticides" sont donc situées sur des masses d’eau présentant un enjeu vis à vis des pesticides.

Ces réseaux, ont pour ambition d’alimenter une base de données régionale pérenne accessible à tous les acteurs locaux. Il constituent un élément fondamental du diagnostic régional.

>> POUR EN SAVOIR + :


Sur la qualité de l’eau en Rhône-Alpes :

Consultez la rubrique "Résultats en Rhône-Alpes"

Sur la qualité de l’eau en France :

Consultez la rubrique "Résultats en France"