Contenu

Les pollutions ponctuelles

LES POLLUTIONS PONCTUELLES, ACCIDENTELLES OU CHRONIQUES


 

>> DEFINITION :
Accidentelles ou chroniques, les pollutions ponctuelles se traduisent souvent par une contamination des eaux superficielles. Dans les cas extrêmes et pour certaines molécules, des effets sur la faune et la flore sont constatés.
On considère que la majorité des pollutions accidentelles d’origine agricole est due à des erreurs ou des difficultés de manipulation de produits et de matériels avant et après les traitements ou encore à une maîtrise insuffisante de la gestion des emballages ou des reliquats de produits.
Ces pratiques sont souvent liées à une méconnaissance des risques.

Ainsi, certaines pratiques répétées sont à l’origine de pollutions ponctuelles chroniques, comme la vidange des fonds de cuve dans la cour de la ferme.

Mis à part les accidents entraînant des effets visibles sur la faune et la flore aquatiques, pour lesquels il est souvent possible de remonter à l’origine, il est beaucoup plus difficile d’évaluer l’importance des pollutions ponctuelles chroniques qui s’apparentent à des pollutions diffuses et dont les effets ne sont pas visibles immédiatement (CORPEN, 1996).

>> APPROCHE METHODOLOGIQUE D’IDENTIFICATION :
Pour appréhender les pollutions ponctuelles, il est nécessaire de se rendre aux sièges des exploitations de la zone d’étude. C’est pourquoi ce type de diagnostic n’est réalisé que sur des bassins versants de surface réduite (100 à 1000 ha) ou bien sur un échantillon représentatif d’agriculteurs dans un bassin versant plus vaste (10 000 ha).
Les informations à recueillir portent sur :

la préparation de la bouillie, le stockagedes produits, les emballages et les PPNU,

 

le matériel de traitement (type de pulvérisateur, contrôle et entretien),
 

l’après traitement(devenir des reliquats de bouillie et des fonds de cuve, lieu de rinçage du pulvérisateur et devenir des eaux de rinçage),
 

la protection de l’utilisateur, indirectement impliquée dans la protection de l’environnement (la sensibilité de l’utilisateur aux dangers des produits pouvant induire une sensibilité à l’impact sur les milieux).


>> POUR EN SAVOIR + :


Consultez la rubrique "Les Bonnes Pratiques d’application et de manipulation des produits phytosanitaires" du site de la CROPPP.

 

Consultez les cahiers des charges indiquant les informations à recueillir et à synthétiser pour identifier les risques et les origines de pollutions (partie III du Plan Qualité de la CROPPP).

Accédez aux fiches du Plan Qualité