Contenu

Diagnostic Régional Agricole

IDENTIFICATION DES ZONES SENSIBLES A LA POLLUTION PAR LES PESTICIDES : CHOIX DES ZONES PRIORITAIRES D’ACTION


Maître d’ouvrage et d’œuvre : DIREN (étapes 1 à 3 = identification de zones sensibles) et DRAF (étape 4 : choix de zones prioritaires)

Date de réalisation : 2008

>> PROBLÉMATIQUE ET OBJECTIFS :

Ce diagnostic régional a été réalisé dans le but d’actualiser les cartes de référence (2002)de zones identifiées prioritaires en terme d’enjeux vis à vis de la ressource en eau et de sensibilitévis-à-vis des pollutions par les pesticides.

L’objectif est d’aboutir à la délimitation de zones, à l’intérieur de systèmes aquifères pour les eaux souterraines et de bassins versants pour les eaux de surface, où sont mises en œuvre en priorité des études plus détaillées et des actions.

>> NATURE DES TRAVAUX REALISES :

Étape 1 : collecte et mise en forme des données disponibles relatives à la connaissance des bassins versants et des aquifères, à la qualité des eaux et aux quantités de produits phytosanitaires utilisées dans chaque petite région agricole.

Étape 2 : Réalisation de 12 cartes régionales élémentaires :

  • vulnérabilité des aquifères au regard des pollutions diffuses de surface
     
  • intensité du drainage agricole (i)
     
  • battance des sols (b)
     
  • hydromorphie des sols (h)
     
  • fonctionnement hydrique des sols (f)
     
  • densité du réseau hydrographique (d)
     
  • vulnérabilité des eaux de surface (i x b x h x f x d)
     
  • pression phytosanitaire d’origine agricole
     
  • qualité des eaux de surface observée entre 2002 et 2006 dans le cadre du réseau régional de la CROPPP
     
  • qualité des eaux de surface observée entre 2002 et 2006 dans le cadre des réseaux des DDASS et réseaux locaux
     
  • qualité des eaux souterraines observée entre 2002 et 2006 dans le cadre du réseau régional de la CROPPP
     
  • qualité des eaux souterraines observée entre 2002 et 2006 dans le cadre des réseaux des DDASS et réseaux locaux
     
 

Étape 3 : Définition des zones sensibles par croisement des différentes couches de données élémentaires

Étape 4 :Description des zones sensibles et hiérarchisation des priorités

>> PRINCIPALES CONCLUSIONS :

Ce diagnostic a abouti pour les eaux superficielles (ESU)et les eaux souterraines (ESO) à la délimitation de trois types de zones :

  • des zones très sensibles(7 en ESO, 12 en ESU) pour lesquelles la qualité des eaux montre des signes majeurs de dégradation et le potentiel de contamination (vulnérabilité du milieu X pression phytosanitaire) est fort
     
  • des zones sensibles (15 en ESO, 8 en ESU) pour lesquelles la qualité des eaux est dégradée ponctuellement et le potentiel de contamination est important
     
  • des zones sensibles potentielles (20 en ESO, 18 en ESU) pour lesquelles les informations sur la qualité des eaux sont insuffisantes ou pour lesquelles on peut relever une incompatibilité entre le potentiel de contamination estimé et la qualité des eaux constatée.
     
 

>> CHOIX DE ZONES PRIORITAIRES D’ACTION :

Parmi les zones de Rhône-Alpes sensibles à la pollution par les pesticides, la CROPPP a décidé de sélectionner des zones d’actions les plus prioritaires.

Ce zonage constitue pour le groupe régional un outil d’orientation pour les actions à mener dans les années à venir. Parmi les zones sensibles, le Comité de pilotage de la CROPPP a hiérarchisé les zones prioritaires en deux groupes, très prioritaires (19 en ESO et 18 en ESU) et prioritaires (13 en ESO et 9 en ESU), cela en juxtaposant les critères suivants :

  • niveau de sensibilité de la zone,
     
  • existence d’un enjeu relatif à l’alimentation en eau potable(présence de captages jugés prioritaires vis-à-vis de la problématique pesticides sur la zone),
     
  • existence d’un enjeu patrimonial ou environnemental notable,
     
  • existence d’une dynamique locale (SAGE, contrat de rivière, autres).
     
 

A l’issue de l’étude, la CROPPP a consulté pour avis les acteurs locaux de l’eaupar l’intermédiaire des Missions Interservices de l’Eau (MISE) de chacun des huits départements rhônalpins.

Le zonage prioritaire pesticides CROPPP 2008 a été validé en juin 2008 par le Comité de pilotage de la CROPPP et le Comité des Missions Inter-Services de l’Eau (MISE).

>> POUR EN SAVOIR + :


Consultez le rapport "Révision des zones prioritaires pesticides sur la région Rhône-Alpes - Etape de délimitation des zones sensibles" - DIREN Rhône-Alpes - 2008 : Rapport révision ZP mars 2008 (format pdf - 1.4 Mo - 04/10/2011)

 
  • Cartes des zones prioritaires ESO et ESU et caractéristiques détaillées

    Zones prioritaires CROPPP (format pdf - 1.2 Mo - 03/08/2010)