Contenu

Comprendre

LA PHASE DIAGNOSTIC...


En Rhône-Alpes, l’orientation retenue consiste en une concentration de moyens ciblés sur les bassins versants ou sous-bassins versants les plus affectés.

Le travail de recherche des secteurs prioritaires se décompose en 4 phases, à des échelles de plus en plus fines :

>> L’ÉTUDE RÉGIONALE PRÉALABLE :

Elle identifie les différents bassins versants étendus (de 100 à 1 000 Km2) nécessitant des propositions d’actions prioritaires visant à la réduction des apports en pesticides. Il s’agit du "diagnostic régional".

 

Traitement phytosanitaire d’une culture

>> LE DIAGNOSTIC "GRANDE ZONE"

Un diagnostic à l’échelle d’un bassin versant ou aquifère étendu (100 à 1000 km2). Son objectif est de définir des bassins versants prioritaires. Il s’agit du diagnostic "grande zone".

>> LE DIAGNOSTIC DE BASSIN VERSANT :

Un diagnostic à l’échelle du bassin versant (de 10 à 100 Km2) ou de dimensions plus importantes, permet de déterminer un ou des sous bassins versants prioritaires.

Le diagnostic à l’échelle du bassin versant comprend notamment :

  • un suivi renforcé de la qualité de l’eau (données qualité),
     
  • une caractérisation de la ressource en eau(vulnérabilité intrinsèque des aquifères et des cours d’eau),
     
  • des enquêtes sur les pratiques agricoles et non agricoles(pression polluante en surface),
     
  • l’identification de sous-bassins prioritaires.

 

Les échelles de diagnostic - DRAAF/SRAL Rhône-Alpes

>> LE DIAGNOSTIC D’EXPLOITATION :

Un diagnostic à l’échelle des exploitations est mené au niveau de chaque sous-bassin versant classé prioritaire Cette dernière phase entraîne la réalisation :

  • d’un diagnostic des pollutions diffuses par îlots de parcelles,
     
  • d’un diagnostic des pollutions ponctuelles au niveau des bâtiments de l’exploitation.


Plan d’eau à l’aval d’un champ de Maïs