Contenu

Agir

LES PLANS D’ACTIONS...


Le plan d’actions doit permettre de reconquérir la qualité de la ressource en eau là où elle est altérée.

Il comporte différentes mesures pour :

  • réduire les quantités de pesticides utilisées par exemple en substituant le désherbage mécanique au désherbage chimique,
     
  • réduire les transferts des produits vers les eaux avec des aménagements dans les parcelles agricoles et dans le bassin versant (modifications de pratiques culturales, bandes enherbées, restauration de haies et de talus,...),
     
  • éviter les pollutions ponctuelles générées par une mauvaise manipulation des produits.
     
 

Les actions sont en général réalisées sous la maîtrise d’ouvrage des collectivités gestionnaires de la distribution de l’eau et sont si possible inscrites dans le cadre des contrats de rivière et des SAGE lorsqu’ils existent.

Elles concernent à la fois les utilisateurs agricoles et non agricoles de pesticides.

C’est en général la Chambre départementale d’agriculture qui assure l’animation du volet agricole du programme d’actions.

Parmi les 26 bassins versants prioritaires identifiés en Rhône-Alpes, 19 d’entre eux sont engagés dans une démarche de diagnostic-action ce qui couvre une superficie de 635 500 hectares et concerne plus de 10 000 exploitations agricoles.

Les actions les plus avancées sont situées dans le bassin versant du Toison (Ain), dans le Beaujolais (Rhône), dans le bassin versant du lac du Bourget (Savoie), dans le bassin d’alimentation des captages de Bourgoin Jallieu (Isère) et dans la nappe Sud-Est de Bourg-en-Bresse (Ain).

>> POUR EN SAVOIR + :


Consultez le guide technique de références

Réalisé par la Chambre Régionale d’Agriculture sous l’égide de la CROPPP, ce guide recense toutes les actions correctives visant à limiter les intrants phytosanitaires et les transferts de produits avec des références techniques et économiques régionalisées.

 

Consultez la rubrique "Les actions locales"